Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par La foulée lagardienne

Le Journal de la Foulée vous offre les impressions des traileurs de Buis les Baronnies



En réalité au départ on nous annonce 12 km..  Pas de tour de chauffe en ville c'est vrai que pour les formules 1 ce n'est pas utile..  D'entrée on attaque le seul denivelé du parcours sur 5 km..   Je gère en courant et en marchant , puis je prends 1 gel. Je finis au sommet à l'aise..  Au ravitaillement j'attends des copines de VALENCE et nous attaquons la descente ensemble..Mais pendant que j'admire le paysage elles se mettent à dévaler la pente comme une  avalanche, sans m'attendre, merci les femmes.. J'ai trouvé cette descente vers BUIS trop longue et donc traumatisante pour les muscles ..  Dans l'ensemble pas de difficultés, j'arrive assez frais en 1 h.  Soit 49 sur 107 et  1er V4..Donc encore Podium..  On me gratifie d'une lampe frontale, elle me servira cet hiver..  ANDRE..


Alors, petit tour de village avec les encouragements du peuple, petites plaisanteries, sourires de politesse et petite côte, et moyenne côte et puis.... Grimpette, grimpette et grimpette..
Mises à part les montées, le paysage est magnifique, en fait c'est la récompense de nos efforts; d'un côté la montagne enneigée et de l'autre des vallons verdoyants de toute beauté. La première partie qui se déroule en montée est très longue jusqu'au 1er ravito. La seconde partie qui est la descente, est plus technique et dangeureuse, dans certains endroits les chemins sont constitués de cailloux assez pointus et tranchants. Dans les bois également les sentiers étaient couverts de feuilles humides donc glissants. Deuxième ravito, le gars nous annonce "il vous reste 5kms et ce sont les plus faciles", chouette les cailloux c'est fini, je vais pouvoir récupérer un peu et soulager mes chevilles et ma cuisse qui me fait un peu mal, et bien non, nous voila repartis dans les oliviers et dans les vergers, pour finir nous avons suivis les poissons qui nous indiquaient le pont qui était l'arrivée!!! MERCI les poissons..........
C'était quand même assez dur.
amicalement
Nunu

  J'ai bien aimé ce trail de 23Km! Un parcours un peu technique sans cassure, une grosse bosse d'entrée digne du Mont Blanc suivie d'une bonne descente ! Je dis chapeau aux filles, à Ingrid pour son 1er trail de plus de ...10km ! A Christine et Nuria, toujours aussi déterminées ! Et enfin chapeau Colette ! Un grand bravo ! Car pour une course comme celle ci, un vrai trail, c'est difficile d'encaisser 850m positif et surtout autant en négatif, on a tendance à l'oublier mais les descentes font beaucoup plus mal ! Les fibres explosent ! Et BOUM ! Et à l'arrivée cela vaut bien un 32Km de plat, au moins ! Alors chapeau une fois de plus !

Surtout quand on ne s'entraine pas spécialement avec les bosses! Je l'ai vu par moi même et à mon grand regret en ce moment! Des bosses ! Des bosses ! Il n'y a pas de secret, il faut en bouffer, montée/descente...Je pense que ce fut une bonne expérience pour tout le monde ! Un bon moment partagé ! Pour ma part, je me suis trouvé de mieux en mieux sur la fin, c'est un bon signe ! Des sensations qui reviennent ! ça fait plaisir !

Un grand BRAVO à André, c'est énorme comme d'habitude ! Et mon ami Franck, que dire ! Sans entrainement, sans préparation, des kgs à revendre en ce moment, je lui dis "Bien mon ch'ti biloute !", il s'est accroché et a tenu bon ! Vivement qu'il soit en forme ! Bon on n'a pas un bon classement mais ce fut super de le faire ensemble, et cela ça n'a pas de prix ! Il a voulu me faire la descente à fond le bougre ! Sacré Président ! Maintenant qu'il est en V1, on ne le tient plus !

J'attends avec impatience de voir également le petit gros FGIS de Peugeot Montbéliard sur les trails, il va surprendre pas mal de monde ! ça va taquiner du gougeon entre gros, hummmm je le vois bien venir!

En tout cas, merci à chacun d'entre vous à la Foulée pour l'ambiance conviviale et amicale ! C'est toujours un plaisir de se voir et de s'entrainer ensemble !        Thierry

 

J’avais très envie de participer à ce trail car je garde un excellent souvenir du trail du Pas du Géant que j’avais fait avec Colette il y a 2 ans.

Je n’étais pas préparée à faire ce trail. Donc mentalement, j’étais prête à faire 10 kms de rando avec 800 m de dénivelé et 11 kms de « course ». Temps envisagé : 3h30.

Sitôt la première pente venue, je me suis mise à marcher. Rien ne sert de s’épuiser à essayer de courir dans cette ascension. Je retrouve Ingrid qui ne me semble pas très bien et je lui conseille de prendre tout de suite un peu de son gel pour se relancer. Passé un plateau sur lequel on peut dérouler un peu, il faut attaquer la 2ème partie de l’ascension. Là, cela devient long. Le ravito se fait attendre. Je l’atteins avec Marc au bout d’environ 2h. Maintenant 11 kms de descente sur Buis. Pour moi, cela n’a rien d’une délivrance. Monter c’est dur, descendre c’est encore pire. Alors, je gère et je ne me lâche pas dans la pente. Je laisse partir Marc devant moi. Les derniers lacets avant d’arriver au petit village de La Roche-Sur-Le-Buis sont terribles, j’ai mal aux cuisses et aux genoux. Les 3 derniers kms sont très douloureux. Marc cale. J’ai gardé un peu d’énergie pour finir au sprint avec une dame qui m’a laissée sur place dans la descente et que je retrouve dans la dernière ligne droite.

Voilà, c’est fait, super contente. On essaie tous ensemble d’aller au devant de Colette et Nuria. Maintenant que c’est fini, j’ai du mal à mettre un pied devant l’autre.

Je vous conseille vraiment de faire un trail dans cette région, surtout le trail du Pas du Géant en juillet. Les points de vue sur le Ventoux sont magnifiques mais il est plus dangereux que celui-ci.

 

Marc a quant à lui, beaucoup apprécié les ravitos. Saucissons, fromage, oranges, coca, chocolat. Il est parti du premier avec une poignée de rondelles de saucissons et gruyère dans une main, et une poignée de chocolat dans l’autre. Ce que je ne trouvais pas particulièrement judicieux, surtout le saucisson. Il a également beaucoup apprécié les paysages. Les 3 derniers kms ont été durs.                        Christine et Marc




Mon premier trail, ma premiére course de plus de 10 km. Une montée explosive, qui m'a tuée. Dès qu'il y avait du plat je me forcais à courir. Une descente du tonnerre où je me suis lachée, et doublé environ 17 personnes. La descente fait beaucoup plus mal que la montée. J'ai eu mal aux cuisses pendant 2 jours. Mais je suis trés contente je trouve que j'ai bien récupéré. Il me manque des montées, des montées, qu'une chose à faire en bouffer, en bouffer. Ce trail fut une bonne expérience que j'ai envie de renouveler. Le parcours était super, une très belle vue sur le Ventoux enneigé.

COACH, DES MONTEES, DES MONTEES A L'ENTRAINEMENT.           Ingrid

Commenter cet article

http://trail-du-val-des-nymphes.e-monsite.com